Boutique Scribe > Livres

Arts, architecture, arts sacrés

L'Apocalypse de Saint Jean illustrée par la tapisserie d'Angers

L'Apocalypse de Saint Jean illustrée par la tapisserie d'Angers

a bien été ajouté à votre panier.

 

En rupture

Prix : 195,00 € TTC

  • Image 1
  • Image 2
  • Image 3
  • Image 4
Image 1Image 2Image 3Image 4

Informations

Auteur :
Introduction et commentaires de Paule Amblard

Éditeur :
Diane De Selliers

Collection :
DDSLC

Date de parution :
Octobre 2010

EAN :
9782903656751

Format :
34,5 x 5,2 x 25,6 cm

Nombre de pages :
405

Poids :
3,45 kg

Le magnifique texte prophétique de saint Jean illustré par les 76 panneaux du chef-d’œuvre de la tapisserie médiévale, restituée dans ses couleurs d’origine et sublimée par de nombreux détails et 27 miniatures de manuscrits du XIIIᵉ siècle.

Avant-propos de Diane de Selliers

TEXTE POÉTIQUE, MYSTIQUE, récit historique, politique, prophétique, l'Apocalypse de saint Jean, entrée dans le canon biblique lors du concile convoqué par le pape Damase en 382, ne cesse de susciter des interrogations et de multiples interprétations. Jean écrit sa «révélation» - nourrie de la Genèse et de l'Exode, des Psaumes, des textes des prophètes - à la fin du Ier siècle, en exil sur l'île de Patmos. Il y raconte ses visions, visions d'un monde qui s'écroule, laissant la place à la Cité sainte, Jérusalem, «avec en elle la gloire de Dieu».

Au Moyen Âge, alors que la guerre et les épidémies déciment les hommes, le duc Louis d'Anjou commande à Hennequin de Bruges, peintre de son frère le roi Charles V, la plus grande tapisserie jamais réalisée, illustrant l'Apocalypse de saint Jean. Celle-ci comprendra quatre-vingt-quatre tableaux répartis en six ensembles, chacun ouvert par la figure d'un vieil homme, présence attentive et rassurante au milieu des bouleversements de l'histoire.

Exposée aujourd'hui au château d'Angers, cette tapisserie, abîmée et amputée de plusieurs panneaux, reste exceptionnelle par son ampleur, sa puissance narrative, la qualité du dessin et du tissage, la force des détails qui accompagnent chaque scène.

Nous avons voulu dans cet ouvrage faire revivre la tapisserie d'Angers au plus près de ce qu'elle était à l'origine, avec ses couleurs vives et toutes les scènes illustrant les visions de Jean, et éclairer ainsi le récit de l'Apocalypse.

J'envisageais cette édition depuis plusieurs années, mais je souhaitais que le texte biblique et son interprétation visuelle fussent accompagnés d'un commentaire éclairant l'oeuvre. Ma rencontre avec Paule Amblard, historienne de l'art, spécialiste de l'art médiéval et auteur de plusieurs ouvrages sur la symbolique chrétienne, a donné l'impulsion décisive au projet : c'est avec elle que nous avançons sur le chemin de l'Apocalypse, c'est avec elle que, pas à pas, tableau par tableau, nous déchiffrons le message de Jean à travers les forêts de symboles et les images des premiers temps de la chrétienté, nourries de l'imaginaire du Moyen Âge.

«L'Apocalypse porte les visions douloureuses de la terre et les éblouissements du ciel», écrit Paule Amblard, et elle ajoute : «Pourtant, le récit de l'Apocalypse est le texte d'une révélation, non d'une catastrophe annoncée. Il ne s'agit pas de sonner la fin mais de trouver un surcroît de vie, un chemin spirituel.» Son approche profondément humaniste s'adresse à tous : l'homme doit renaître à lui-même. Chaque épreuve est une invitation à se transformer, à se rapprocher de sa propre vérité, à trouver dieu en soi. Ainsi, à la beauté de la tapisserie se joint la force du message, invitant le lecteur à la contemplation et à la méditation. Cet ouvrage est à découvrir, lentement. Comme le dit Paul Claudel, «il ne s'agit pas de comprendre l'apocalypse mais de se promener dedans».

La tapisserie d'Angers offre un magnifique support au récit de jean par sa dimension exceptionnelle - à l'origine, six mètres de haut, cent trente mètres de long, sept cent soixante-quinze mètres carrés de surface tissée -, sa violence dans les scènes de combat, la description des fléaux qui s'abattent sur la terre et sur les hommes, l'expression des visages bouleversés, sa tendresse dans les moments de grâce, d'émerveillement, d'éveil. par ses couleurs aussi, où les nuances de verts, d'orange, de jaunes, de rouges flamboyants ou de bleus profonds s'harmonisent avec les drapés des vêtements, l'inclinaison de l'aile d'un ange, la somptuosité des cités célestes ou condamnées.

Il fallait rendre à la tapisserie ses couleurs originelles, l'exposition à la lumière les ayant ternies. Ainsi, nous avons reproduit l'envers de la tapisserie dont les couleurs sont demeurées éclatantes grâce à la doublure qui le protégeait. Le travail des lissiers était d'une telle excellence et technicité que l'envers était sans noeud ni fil de reprise, miroir de l'endroit. Les clichés photographiques de l'envers, pris en 1982 à l'occasion d'une restauration de la tapisserie, nous permettent aujourd'hui de montrer la tapisserie dans toute sa splendeur.

Nous avons également choisi de présenter vingt-sept miniatures de manuscrits anglo-normands dont Hennequin de Bruges se serait inspiré, pour pallier l'absence des tapisseries disparues, fragmentaires ou incomplètes, ou pour accompagner certains commentaires de Paule Amblard.

L'oeuvre d'Angers peut ainsi être admirée de la façon la plus exhaustive et la plus proche de celle que découvrirent les invités du mariage de louis ii d'Anjou et de Yolande d'Aragon en 1400, près de vingt ans après l'achèvement de la tapisserie, lorsque les six ensembles furent exposés en Arles, dans la cour du palais de l'archevêché.

Dans son introduction «le chemin de l'apocalypse», Paule Amblard nous fait vivre l'histoire mouvementée de la tapisserie, et nous présente le contexte historique et religieux dans lequel saint jean écrivit sa révélation. Enfin, elle nous donne, à travers son analyse rigoureuse de la tapisserie et des symboles qui jalonnent l'oeuvre, sa propre vision du message biblique, message lumineux et clair, chemin pour chaque homme en quête de sa profondeur et de son devenir.

Nous continuons de
vous servir... ici !

SCRIBE, nos points de vente Nos points de vente

SCRIBE, qui sommes-nous ? Qui sommes-nous ?

SITE PARTENAIRE

Grande Loge Nationale FrançaiseGrande Loge Nationale Française

Facebook

Newsletter Newsletter

Soyez informé de toutes nos nouveautés, promos, évènements...

Abonnez vous aux Cahiers Villard de Honnecourt de l'année 2020
Travaux Loge Villard de Honnecourt n° 114 - Sur les chemins d’Hiram
Travaux Loge Villard de Honnecourt n° 112 - Alchimie et construction de soi
Travaux Loge Villard de Honnecourt n° 112 - Alchimie et construction de soi
Transmettre #7 : les Rites - REAA Le manuscrit Francken de 1783
Travaux Loge Villard de Honnecourt n° 111
Travaux Loge Villard de Honnecourt n° 110
Villard de Honnecourt international
Travaux Loge Villard de Honnecourt n° 109
VDH Int'l #2
Travaux Loge Villard de Honnecourt n° 108
Transmettre #6 : l'histoire - 300 ans de Maçonnerie britannique
Travaux Loge Villard de Honnecourt n° 107
La Franc-Maçonnerie à voix haute - Jean-Pierre Servel
Travaux Loge Villard de Honnecourt n° 106
Cahiers Villard de Honnecourt n°105
Villard de Honnecourt international
+ d'infos
Cahiers Villard de Honnecourt n°100
+ d'infos