Boutique Scribe > Livres

Sélections : Émission JANUS

Protestants et francs-maçons en pays de France

Protestants et francs-maçons en pays de France

a bien été ajouté à votre panier.

 

Coup de cœur En stock

Prix : 23,00 € TTC

Quantité : Spin UpSpin Down

Commander

  • Image 1
Image 1

Informations

Auteur :
Yves Hivert-Messeca

Traducteur :
Postface de Jacques-Noël Pérès, Préface de Valentine Zuber

Éditeur :
DERVY

Date de parution :
février 2020

EAN :
9791024205502

Format :
22,2 x 3,9 x 14,1 cm

Nombre de pages :
480

Poids :
0,64 kg

Affinités, compagnonnage, indifférence et antagonismes, du XVIIème siècle à nos jours

Libris : [ #Libris5 | #LibrisFM ]


L’étude d’Yves Hivert-Messeca a pour limites géographiques la France, dans ses diverses frontières évolutives du xviiie siècle à nos jours, avec quelques incursions dans l’espace francophone suisse et wallon. Protestants et francs-maçons en France, il s’agit de deux minorités, mais de natures sensiblement différentes.

De nombreux ouvrages sur les liens entre la franc-maçonnerie et le protestantisme partent d’un principe : l’apparent constat que la franc-maçonnerie serait plus ou moins liée au protestantisme, notamment par deux de ses « créateurs » : les pasteurs James Anderson (1684-1739) et Jean-Théophile Desaguliers (1683-1744).

C’est aller un peu vite. La franc-maçonnerie naissante sera liée au protestantisme parce qu’elle fut d’abord un phénomène socio-culturel britannique et que le protestantisme – on pourrait dire les protestantismes – fait partie de l’histoire britannique. Les premiers maçons furent très majoritairement des protestants, quoi de plus normal que de trouver des pasteurs parmi les pionniers de la nouvelle association. Les deux pasteurs sont les symptômes de cette « fabrique », pas les causes.

Yves Hivert-Messeca


Yves Hivert-Messeca après des études secondaires dans le Var en France, puis des études supérieures à Nice (université UER Lettres), Aix-en-Provence (I.E.P.) et Paris (E.P.H.E./Sorbonne & Institut protestant de théologie), mène un carrière d'enseignant de 1975 à 2011 dans divers établissements secondaires, notamment le Lycée Masséna à Nice.

Sous la direction du professeur André Nouschi (Nice), il soutient une thèse de 3e cycle en 1989, puis en 1992 une thèse d'État (rapporteur : le professeur Bruno Etienne, Aix) sur « la franc-maçonnerie en Provence du Consulat à 1940 ». Comme post-doctorant (Charles Fauvety et la religion laïque), il sera associé au Groupe Sociologie, Religions, Laïcités (GRSL) E.P.H.E.-Paris-Sorbonne.

En 2011, il devient professeur honoraire, mais continue ses travaux de recherche dans divers domaines des sciences humaines de l'histoire et de la sociologie de la franc-maçonnerie comme fait social et culturel, dans l'histoire et la sociologie du protestantisme français (XIXe et XXe siècles); les approches de la religion civile et de l'œuvre de Charles Fauvety 1813-1894 ; de l'histoire des idées politiques, notamment de la laïcité; des approches de la sociabilité démocratique; des approches du symbolique; des approches du fait initiatique).

Il travaille notamment à préciser la notion de maçonnologie en faisant de la franc-maçonnerie, un fait social et culturel global à analyser comme un autre phénomène par les méthodes croisées des sciences humaines. Il s'intéresse également à l'histoire et à la sociologie du protestantisme français au XIXe siècle, au symbolique et à l'imaginaire socio-politique et à la laïcité.

Scribe est ouvert !

SCRIBE, nos points de vente Nos points de vente

SCRIBE, qui sommes-nous ? Qui sommes-nous ?

SITE PARTENAIRE

Grande Loge Nationale FrançaiseGrande Loge Nationale Française

Facebook

Newsletter Newsletter

Soyez informé de toutes nos nouveautés, promos, évènements...

Abonnez vous aux Cahiers Villard de Honnecourt de l'année 2020
Travaux Loge Villard de Honnecourt n° 114 - Sur les chemins d’Hiram
Transmettre #7 : les Rites - REAA Le manuscrit Francken de 1783
VDH Int'l #2
Transmettre #6 : l'histoire - 300 ans de Maçonnerie britannique
+ d'infos
+ d'infos